Ogooué labs a abrité la compétition à grande échelle Hackathon Space Apps Challenge initiée par la NASA et exécutée dans près de 180 villes du monde. Plus de 60 challengers Librevillois ont participé à cette compétition du 20 au 21 octobre 2018.

Le weekend écoulé a été consacré à l’évènement mondial, Space Apps Challenge de la NASA édition 2018. A l’instar de milliers d’adeptes du Hackathon space apps challenge dans le monde, plus de soixante vaillants soldats numériques 241 se sont lancés au défi du projet le plus créatif « sur la terre et dans l’espace ». Quinze (15) équipes ont attaqué les hostilités en groupe de cinq (5) et ont troqué leur sommeil contre des séances de développement de solutions pour le Space Apps challenge.

L’École 241 a pris ses marques et son rythme pour les 7 mois à venir. « Nous avons accepté d’abriter ce challenge d’innovation qui répond à un ensemble de problématiques, afin de pouvoir mettre en jambes, les 44 candidats retenus à l’Ecole241», a expliqué Sylvère BOUSSAMBA, initiateur de l’École 241.

Déroulé en continu sur deux jours et deux nuits dans l’enceinte de Ogooué Labs, des jeunes pour l’ensemble curieux n’ont eu cesse de susciter l’attention des différents coachs.  « Nous avons été agréablement surpris par le travail accompli par les participants, sachant que certains n’ont jamais fait de programmation ou de développement», a confié Jasmine MABE, Web designer et coach de cette compétition.

Space Apps Challenge Lbv vue by Satellite

Revivez en 4 Minutes le #SpaceAppsChallenge Réalisé par la Team #Satellite241

Publiée par Space Apps Challenge Libreville sur Mardi 23 octobre 2018

Le jury a retenu trois (3) projets qui représenteront le Gabon à la compétition finale de la NASA. Les trois équipes se sont distinguées par leur projet. L’équipe «Ma Wou lueng » (mort de rire en langue Fang), premier du challenge, propose de développer une application en prévention de la transmission de la Malaria. Les équipes  « Elam Labs » et « Lightness » ont occupé respectivement la 2e et la 3e place. Le premier cité, a présenté une nouvelle forme d’agence de voyage aérospatiale et le second le développement d’une application dédiée aux espaces verts dans le monde .

Pour cette première initiative au Gabon, la parité homme-femme était de mise. Les participants en ressortent riche en expérience, MOUNWENDZI LEGANDZA Rick Axel un des participants retient une aventure exceptionnelle: « Ce que j’ai appris de ce Hackathon c’est la richesse du travail d’équipe. Côté numérique, j’ai découvert une application d’envoi de SMS que je ne connaissais pas».  Le rendez-vous du Hackaton Space Apps Challenge est donné pour les délibérations à l’échelle internationale.